• Bébé a 10 mois et ne fait toujours pas ses nuits... Pas de sevrage à l'horizon

    Bébé a 10 mois et ne fait toujours pas ses nuits...

     

     

    Voilà un petit temps que je ne vous avais plus donné de nouvelles concernant le sommeil de la Boulette.

    Peut-être parce qu'il n'y a pas eu de grandes nouveautés depuis plusieurs mois...

    La Boulette se réveille toujours la nuit.

    Une fois les bonnes nuits, deux à trois fois les moins bonnes.

    A chaque fois, elle réclame un biberon de lait.

    Et à chaque fois, je lui donne.

    Et elle se rendort ensuite aussi sec (pas comme sa mère qui met parfois 2 heures à retrouver le sommeil).

    Vous me direz que ce n'est probablement pas la bonne solution pour que la Boulette fasse ses nuits complètes.

    Mais trop d'éléments se mélangent pour que je parvienne à la sevrer la nuit.

    D'abord, la Boulette est malade tous les 10 jours en moyenne.

    Fièvre, poussée dentaire, nez bouché, toux... Quand ce n'est pas une chose c'est l'autre.

    Cela occasionne bon nombre de réveils (on passe de 1 à 2 réveils à... parfois une dizaine).

    Evidemment, je ne lui donne alors pas 10 fois à boire.

    Mais le lait chaud l'apaise alors, et l'hydrate aussi.

    Difficile pour moi de lui refuser ce réconfort quand elle est malade.

    Ensuite, et même si théoriquement un bébé de 10 mois possède les réserves suffisantes pour passer une nuit sans avoir besoin de manger ou boire, je suis vraiment convaincue que la Boulette a réellement "faim" (du moins lors de son premier réveil nocturne).

    La Boulette conserve un petit gabarit pour ses 10 mois (7 kg pour 70 cm), et la quantité de lait bue lors de son biberon du soir fluctue quotidiennement... Parfois elle va avaler 240 ml, parfois 150, parfois 90 ml...

    Difficile, lorsqu'elle ne boit que 120 ml avant de se coucher, de ne pas considérer qu'elle puisse avoir faim à 2 heures du matin.

    Et effectivement, elle engloutit alors 150 ml sans sourciller.

    Si j'étais certaine qu'il s'agisse de caprices, j'agirais probablement autrement.

    Mais je suis loin d'avoir cette certitude... Je pense qu'elle a faim.

    Et en tant que maman, ne pas satisfaire sa faim, même si c'est pendant la nuit, serait une réelle épreuve.

     Enfin, dernier élément mais pas des moindres qui m'empêche de sevrer la Boulette la nuit : le coffre et la ténacité de ma fille.

    Car oui, ne pas lui donner à boire alors qu'elle le réclame reviendrait à passer un certain nombre de nuits partiellement blanches à l'entendre hurler sa faim et son besoin.

    Non seulement cela ne manquerait pas de réveiller le Chéri et ses deux aînées, ce qui aurait des conséquences très néfastes sur l'ambiance familiale qui jusqu'ici est relativement chaleureuse, mais ce ne serait pas tenable pour moi, qui traîne encore et toujours une fatigue qui n'a pas besoin d'être renforcée.

     Conclusion : le sevrage nocturne forcé, ce n'est pas encore pour demain (même si au fond de moi, j'aimerais bien!)

    Peut-être cela viendra t-il naturellement... peut-être pas (auquel cas il faudra y passer !).

    Je nous donne encore quelques mois (tant que je tiens le coup...).

     

    « Mon bébé ne me ressemble pas... Maman et sa Boulette, deux contrairesJe n'aurai plus jamais d'enfant »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Mars 2017 à 20:50

    Ah, un sujet chaud qui nous concerne bien aussi! J'avoue que j'ai fait une sevrage forcé partiel il y a 3 semaines, quand Flavie a eu 8 mois. J'étais trop morte avec tous ces réveils la nuit + le boulot la journée, j'ai décidé de ne plus donner de tétée entre 3h et 6h (sachant qu'on se lève à 6h avec la tétée du matin). Je lui ai parlé, lui ai dit que je ne la lèverai pas du lit et je ne lui donnerai pas la tétée. Qu'il faut dormir et que ce n'est pas encore le temps de se lever. Vu que je ne veux pas la laisser pleurer seule, je me couche dans sa chambre et je continue à lui parler de temps en temps jusqu'à elle est endormie de nouveau. Le premier soir ça a pris 45 minutes, depuis seulement entre 2-15 minutes tous les 3-4 jours.

    Mais il faut écouter ton feeling: j'arrive à la laisser pleurer lors des réveils entre 3 - 6h parce que je sais qu'elle n'a pas faim (elle a tété entre minuit et 2h) et parce qu'elle pleure en à-coups, mais pas en continu et surtout: elle ne hurle pas.

      • Jeudi 23 Mars 2017 à 08:40

        Merci pour ton témoignage ! Ici en temps normal ( càd quand elle n'est pas malade et qu'elle a mangé correctement le soir) elle se réveille en moyenne deux fois : une entre minuit et 2h, l'autre vers 5 ou 6h. Elle dort donc 2 fois entre 4 et 5 heures d'affilée.

        Si ces réveils continuent les prochains mois et qu'elle est moins souvent malade, je vais devoir aussi procéder autrement et tenter de l'apaiser sans lait... Mais elle est plutôt du genre tenace et lui parler doucement ne suffira pas je pense... Il faudra tenir le coup face aux hurlements ! Je ne suis pas encore prête et n'ai pas encore assez de force pour cela... Mais il faudra y passer un jour si elle ne cesse pas d'elle-même.

        Donc pour l'instant ta puce elle tête une fois entre minuit et deux puis à 6h ? C'est finalement le même rythme que la Boulette.

    2
    Elodie
    Mercredi 22 Mars 2017 à 22:04

    Mon avis vaut ce qu'il vaut, mais je valide totalement ce que tu dis. Mon fils (15 mois maintenant) est pareil. Sauf que lui à 10 mois ne prenais pas de biberon le soir (purée et yaourt), ni jusqu'à 13 mois et demi. Puis il a eu une longue période de gastro (presque 3 semaines) et le lait était la seule chose qu'il prenait, je ne me voyais vraiment pas le sevrer dans ces conditions , même si à 13 mois le médecin nous avait conseillé de diminuer progressivement (de 30ml par semaine) la quantité de lait dans le biberon de la nuit. Depuis la fin de sa gastro monstre, il prend un biberon le soir (purée vers 19h15, biberon donnée au calme au moment du coucher vers 20h30). Et depuis, je touche du bois, mais il ne se réveille qu'une nuit sur 3 ou 4, ce qui est un gros progrès ! Nos bébés évoluent à leur rythme. Le mien est rapide sur plein de choses, mais pas sur le sommeil. Et comme toi, c'est un peu la solution "de facilité" même si je n'aime pas ce terme. Oui c'est la solution la plus confortable pour tous : bébé ne réveille pas tout le monde, redort apaisé, maman peut au moins essayé de dormir même si on y arrive pas tours... Je ne vois vraiment pas l'intérêt de s'assurer des nuits pourries pour ne pas donner un biberon par principe. Je veux dire, ça va bien s'arrêter un jour, mon fils ne se met pas un réveil ou une alarme pour me réveiller exprès... Le jour où vraiment il n'aura plus besoin, il ne se réveillera plus. 

      • Jeudi 23 Mars 2017 à 08:45

        Ici impossible de se passer du biberon du soir, du moins pour l'instant. On essaie progressivement d'introduire un petit repas vers 18h, soit 1 heure avant son biberon. Mais elle n'accepte pas de panade. Ce qui passe bien en ce moment c'est une petite tartine grillée avec un peu de fromage blanc dessus. Elle la mange toute seule dans sa chaise, puis on file au bain, puis biberon (mais les quantités varient...).

        Je pensais que ce petit en-cas du soir allait la caler un peu plus pour la nuit, mais ce n'est pas le cas malheureusement...

        Encore cette nuit réveil à 2h (150 ml) puis à 6h (150 ml) puis redodo jusqu'à 7h30. En sachant qu'elle avait bien bu hier à 19h (210ml).

        Comme tu dis je ne suis pas prête pour le moment à me confronter à une série de nuits pourries pour éliminer ces biberons dont elle semble avoir besoin (je dis semble car quand elle boit bien le soir avant le dodo, elle devrait pouvoir tenir !).

        Certes dans l'absolu ça nous ferait du bien d'avoir des nuits complètes, mais je me dis que ça arrivera bien un jour de soi-même (et si c'est pas le cas dans les prochains mois, alors j'y passerai, au sevrage, mais je nous laisse encore un peu de temps).

        Merci pour ton témoignage, je me sens moins seule :D

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Florine
    Vendredi 7 Avril 2017 à 16:20
    Je n est pas de souci donc je ne peut que imaginé que sa doit êtres dure pour vous ... a tu testé de la soupe ou un peu de purée avant son bib ?? Ou des céréales dans son bib ?? Ici Anna prend un demi pot car elle n en veut pas plus et un bib de 240 qu elle veut bizarrement avant son pot lol ou peut êtres une compote si elle aime pas trop la purée
      • Lundi 10 Avril 2017 à 07:47

        Alors oui on a testé la soupe avant le biberon, et aussi panade et pâtes. Elle en prend un peu parfois... mais préfère une tartine ! De fait elle a une tartine vers 18h et son biberon vers 19h... Ca aide parfois à reculer un peu le biberon de la nuit (3h au lieu de 1 ou 2h par exemple) mais ce n'est pas systématique... Mais on continue puisqu'elle semble avoir très faim vers 18h. Et dans son biberon de 19h elle a des céréales... depuis des mois ! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :