• Ça marche !

    Ça marche !

     

     

    Je vous en parle depuis quelques temps ; la Boulette commence à marcher.

    Ses progrès se confirment de jour en jour.

    D'abord deux petits pas hésitants, puis 3, puis 4...

    Aujourd'hui, la Boulette prend l'initiative de se mettre debout et de traverser les pièces de notre appartement à sa guise.

    Parfois, elle se précipite et finit sur son derrière, déséquilibrée.

    Mais cela ne la décourage pas, puisqu'elle se relève aussitôt, et continue son épopée.

    Néanmoins, ce qu'elle préfère par dessus tout, même si elle est capable à présent de marcher seule, c'est d'avoir son papa à sa gauche, sa maman à sa droite qui chacun lui donne la main, et de filer comme une flèche, tête vers l'avant et fesses vers l'arrière, le tout en riant aux éclats.

    Nos mains lui confèrent une certaine sécurité qui semble lui plaire, et surtout qui lui permet de foncer tête baissée sans l'ombre d'une hésitation.

    Elle aime aussi lorsque le Chéri et moi nous plaçons à quelques mètres l'un de l'autre, et ainsi faire des allers-retours (en marchant - c'est le sujet du billet) de l'un à l'autre, se jetant dans nos bras à l'arrivée. Le tout fière comme un paon, évidemment, et toute excitée.

    Lorsque le temps le permet, le soir, après la crèche, j'emmène la Boulette se promener dans le quartier. Sans poussette. A pieds.

    Bien sûr, cela se termine généralement par une promenade à bras (d'où le fait que je ne vais pas loin - pas folle la fille).

    Il n'empêche, j'adore ces moments où la Boulette, sur ses deux jambes, va de fleur en fleur, caresse l"herbe (ou les pavés), s'immobilise au son d'un oiseau qui chante ou pointe du doigt les voitures qui passent. 

     Je me demande bien comment je vais l'occuper pendant l'hiver d'ailleurs, mais soit, autre débat.

    Aussi étonnant que cela puisse paraître cependant, la Boulette marche peu, voire pas du tout, à la crèche. Il faut dire que son espace est plus limité, et que dans la section des "grands" où elle passe parfois du temps, elle est entourée de bébés plus grands qui courent dans tous les sens, beaucoup plus sûrs d'eux que la Boulette. 

    J'imagine qu'elle marchera là-bas aussi lorsqu'elle aura pris un peu plus d'assurance.

    Quoi qu'il en soit, je peux à présent le crier haut et fort : la Boulette marche.

     

    #mamanfieredesafille

    « Quand elle a vu la mer pour la première fois...Canicule et sommeil de bébé : Comment habiller bébé pour dormir en cas de forte chaleur ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    LC
    Dimanche 30 Juillet 2017 à 17:25

    Ce doit être super émouvant! Bravo la Boulette!Et bon courage aux parents... lol

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :