• Difficultés de conception : une maman qui n'oublie pas

    Difficultés de conception : Je suis maman, mais je n'oublie pas

     

     

    Je suis maman depuis bientôt 1 an (déjà?).

    Et je me souviens, comme si c'était hier, de cette ligne rose apparue sur un TG fait à la va-vite et sans aucun espoir.

    Je l'ai attendue longtemps, cette deuxième ligne.

    Moins que beaucoup d'autres femmes, certes.

    Mais suffisamment pour que chaque annonce de grossesse me fasse l'effet d'une lame plantée au coeur de mes entrailles.

    L'attente, toujours trop longue. Les cycles qui s’enchaînent. Les examens et la PMA. Les inséminations qui échouent.

    Et toujours ce sentiment de vide intérieur et de désespoir que seules les femmes qui ont trop attendus avant de devenir mère peuvent comprendre.

    Lorsque je suis finalement tombée enceinte, naturellement qui plus est, ces sentiments se sont envolés comme par magie, laissant place à un bonheur intense et une excitation non contenue.

    C'était enfin mon tour.

    J'allais pouvoir tourner la page sur ces longs mois d'attente, durant lesquels je ne vivais que pour une chose : tomber enceinte.

    Et pourtant.

    Nous voici 1 an après la naissance de la Boulette.

    Bientôt 2 ans se sont écoulés depuis la découverte du test positif.

    Mais je ne parviens toujours pas à oublier.

    Aujourd'hui, quand une connaissance m'apprend sa grossesse, arrivée rapidement et sans fausse note, une part de moi se réjouit pour elle.

    Mais une autre partie se sent flouée. Déchirée par une douleur ancienne qui refait surface, aussi forte qu'à l'époque où j'attendais en vain de devenir maman.

    Je la ravale. Difficilement. Et me retiens de crier : "Tu n'imagines pas la chance que tu as". 

     J'envie cette insouciance que je n'ai pas connue.

    Et que je connaîtrai jamais.

     

     

    « Mon Bébé Patience a sa page FacebookLe retour des coliques (manquait plus que ça tiens) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Avril 2017 à 11:34

    Un peu la même chose ici... On aimerait bien avoir un 2eme, mais je n'ai aucune idée si et quand ce sera possible. Pour le moment Flavie a 10 mois et je n'ai toujours pas eu mon retour de couches. Ok, j'allaite, mais quand-même... Et j'ai pas envie de la sevrer pour avoir mon RDC. Car si je ne l'ai pas par la suite (et il y a des grandes chances), j'aurais trop les boules!!!

    Je me dis que c'est déjà génial d'en avoir un, c'est super! Si il y aura un 2e, tant mieux! Mais j'aimerais bien quand-même. Et on est prêts dès maintenant, nous (même si mon corps boude comme d'habitude)!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 24 Avril 2017 à 08:41

    10 mois c'est petit ! Tu as encore du temps. Et effectivement si tu allaites pas étonnant qu'il n'y ait pas de RDC. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas... Ma gynéco m'a toujours dit que souvent, lorsqu'il y a eu un premier bébé, le corps "se souvient"... Et que les difficultés de conception sont moins importantes... J'espère que ce sera ton cas une fois vous serez prêts :)

    3
    Isa
    Vendredi 28 Avril 2017 à 16:12

    En attente aussi, pour un deuxieme, j'ai de la chance d'avoir eu le premier facilement. La ca va faire 1 an et demi, debut de la PMA.... Et cette histoire de couteau qui te dechire le coeur à chaque annonce de grossesse... Merci de l'ecrire.Pour savoir qu'on est pas seule à le vivre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :