• Emotions

    Pas d'image suffisamment parlante pour illustrer ce grand moment vécu il y a deux jours.

    Je ne pouvais évidemment pas ne pas le raconter ici. 

     

    Samedi donc, je suis passée dire bonjour à mon père, qui est un des rares proches à qui chéri et moi avons fait part de ma grossesse avant le cap fatidique des 3 mois.

    Je suis très proche de mon père, même si nous nous l'exprimons peu (ou mal). Une bise gauche et maladroite en guise de salut, une tape amicale sur l'épaule de temps en temps sont les seules démonstrations physiques de l'immense respect et de l'amour inconditionnel que nous nous portons mutuellement. Nous parlons peu et rarement de nos sentiments, mais malgré tout, nous nous comprenons.

    En fait c'est très simple. Mon père est mon héros. Je l'admire pour ses valeurs, sa culture, son courage, son savoir, son respect de l'autre et de la vie quelle qu'elle soit. 

    Soit, fin de la parenthèse "amour père/fille". Revenons à nos moutons.

    Je disais donc que je suis passée rapidement chez mon père samedi pour récupérer ma caméra laissée chez lui la semaine précédente et accessoirement lui dire bonjour.

    Je l'ai trouvé occupé à bosser dans son cabinet de consultation (mon père est vétérinaire).

    Nous avons discuté de tout et de rien pendant quelques minutes, puis mon regard s'est dirigé vers son appareil d'échographie. Mon père a suivi mon regard et m'a dit "tu veux qu'on essaie?".

    Je n'ai pas su refuser. Mais, honnêtement, je ne pensais pas voir grand chose. D'une part parce qu'à 11 sa + 1, je pensais qu'une écho abdominale était un peu précoce. D'autre part, parce que l'appareil d'écho du paternel n'est pas du dernier cri. 

    Et pourtant...

    Pour la première fois, j'ai vu un être vivant et non un mini scampi dans mon utérus.

    Pour la première fois, j'ai vu des bras, des mains et des jambes, une tête et une bouche qui s'ouvre et se ferme.

    Pour la première fois, j'ai vu Jean-Félix bouger (et pas qu'un peu!!). 

    J'ai vu sa main se glisser en dessous de sa tête, comme s'il s'installait dans une position confortable pour s'endormir.

    J'ai réalisé que je portais un bébé. Un vrai. 

    Pour la première fois, j'ai été émue et émerveillée.

    Pour la première fois, je me suis sentie future maman.

    Ce moment restera gravé à jamais.

     

     

    Ps : Mon seul regret est de ne pas l'avoir partagé avec chéri, bien que je sois ravie que mon père ai assisté à cette première rencontre. Ce n'est que partie remise, puisque dès ce soir, chéri et moi retournons voir mon père, histoire de lui montrer ce qu'il a raté (le chéri, pas le père). Rassurez-vous, après, on arrête les échos de complaisance!

     

     

     

    « 11 SA : Petit à petit, Jean-Félix fait son nidEn attendant l'écho des 12 sa »

  • Commentaires

    1
    Eva
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 20:25

    Très jolie rencontre, c'est un super moment à partager avec son papa (moi aussi je fan de mon papa donc je comprend très bien ce que tu veux dire...).

    2
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 15:59

    merci Eva :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :