• Mon bébé a 11 mois... Curiosité, dynamisme et interdits

    Mon bébé a 11 mois...

     

     

    Le temps passe, et la Boulette se rapproche de plus en plus de sa première année de vie.

    Il y a 3 jours, la Boulette fêtait ses 11 mois.

    Comme je l'ai fait pour ses 9 et 10 mois, voici un petit aperçu des petites et grandes avancées qui ont composé ce dernier mois de mon (grand) bébé.

     

    De grandes nouveautés ont eu lieu ce mois-ci, m'émerveillant tout en rappelant immanquablement à l'ordre : ma fille, mon bébé, devient grande. Elle évolue, elle grandit, elle change, elle apprend de jour en jour. Elle s'éloigne toujours un peu plus du statut bébé pour devenir une petite fille.

    Bien sûr, à 11 mois, c'est toujours un bébé. Mon bébé. Mais quand je me rend compte de son évolution, et de tout ce qu'elle sait à présent faire et comprendre, je voudrais parfois arrêter le temps afin de pouvoir profiter plus longtemps de chaque étape de son développement.

    Le temps passe vite. Je le savais. Mais depuis que je suis maman, il file à la vitesse de la lumière me semble t-il. D'où ma volonté encore plus tenace de noter ici chacune de ses minuscules avancées.

    La première ce mois-ci eu lieu quelques jours après ses 10 mois. La Boulette a rejoint ses minis mains pour faire "bravo". Elle tape et tape encore dans ses mains, pour exprimer sa joie. Comme si elle se félicitait.

    En même temps que l'arrivée du célèbre bravo enfantin, est arrivée la danse.

    Alors non, la Boulette ne fait pas encore de chorégraphies endiablées sur le dernier tube de Lady gaga. Mais elle se dandine, d'avant en arrière et de droite à gauche lorsqu'elle met en marche ses jouets musicaux.

    Moi qui adore danser, j'ai réalisé avec plaisir à quel point bouger en rythme (ou du moins bouger tout court pour la Boulette) sur de la musique était quelque chose d'inné chez l'être humain. 

    Je ne l'y ai bien sûr jamais forcée (difficile d'obliger la Boulette à faire quoi que ce soit d'ailleurs). Je ne lui ai jamais montré non plus. Se dandiner sur de la musique est donc quelque chose de naturel. Quelle joie de la voir s'éclater sur ses comptines !

    Autre nouveauté, et pas des moindres (je vous en parlais ici), la Boulette a fait son premier signe quelques jours avant ses 11 mois ! Elle a signé le mot "bibi", et je ne m'en lasse pas...

    Au niveau de sa mobilité, les progrès continuent. Elle ne marche pas encore (seule) mais sait maintenant se déplacer en marchant avec facilité le long des meubles lorsqu'elle s'y appuie.

    Comme toujours, la Boulette ne tient pas en place plus de quelques minutes. Il faut que ça bouge ! Tout le temps. Bien que son jeu favori est de se mettre debout, la Boulette a aussi compris qu'elle se déplaçait pour le moment plus vite à 4 pattes. Lorsqu'elle ne se tient pas debout accrochée au canapé ou au buffet, elle se déplace donc d'un coin à l'autre de notre pièce de vie en rampant, en suivant le chat, ou à la recherche d'une quelconque nouvelle bêtise à faire.

    Car oui, la Boulette suit la tradition des bébés de son âge : elle est intéressée par tout, et en priorité par ce qui lui est interdit de toucher ou de mettre en bouche.

    Dans son top 3 de ses attirances incontrôlables, nous retrouvons les fils électroniques en tout genre (les écouteurs, les prises, les chargeurs de téléphones, les prises...), les boutons "on/off" du décodeur et de la télévision (pas de chance, le meuble télé est très bas - pile poil à sa taille lorsqu'elle se tient debout) et, enfin, le bol du chat (son eau et ses croquettes...).

    La Boulette a toujours eu un sacré caractère. Et les interdits qui arrivent inexorablement n'arrangent rien. Car enlevez de la bouche de ma fille l'objet de ses désirs et la voici qui se met à hurler comme si je venais de lui arracher l'une de ses 4 petites dents. Quelle détresse ! Quel affront tu as osé me faire, maman !

    Qu'à cela ne tienne, je sais déjà qu'avec la Boulette, il me faudra être tenace, encore plus têtue qu'elle, et résister à ses petites crises de mécontentements. Et ça commence dès maintenant...

    Bien sûr, lors de chaque "non", de chaque "stop", je lui explique pourquoi (la plupart du temps, c'est parce que l'objet en question représente un danger - pour le reste je dois dire que je suis plutôt laxiste). 

    Cela ne change bien entendu rien ; elle me regarde en souriant et reprend ses occupations risquées. Et lorsque je l'en éloigne ou que je cache l'objet, elle se met à hurler. Je tente alors de la distraire alors en lui proposant un autre jeu, et, heureusement, la Boulette est tellement curieuse que la plupart du temps, ça marche...

    Au niveau de son sommeil, pas vraiment d'évolution... Les nuits complètes sont rares. Il y a toujours un ou deux réveils nocturnes.

    Mais une nouveauté est survenue : la sieste du soir fait désormais partie du passé. Alors qu'auparavant, en rentrant de la crèche, la Boulette dormait encore 30 à 45 minutes, elle hurle si je la pose dans son lit. Et de fait, la Boulette préfère jouer et semble mieux tenir le coup au niveau fatigue. Elle fait donc une petite sieste le matin de 30 à 45 minutes (même si c'est de plus en plus difficile - je crains la fin de cette sieste aussi prochainement) et une sieste après son repas qui dure en moyenne 1 heure, parfois plus en fonction de la nuit qui a précédé et de l'existence ou non de la sieste du matin.

    Je vous disais le mois dernier que la Boulette devenait affectueuse. C'est toujours le cas. Lorsqu'elle est d'humeur câline, la Boulette laisse reposer volontairement sa tête contre mon épaule. Et même si cela ne dure parfois qu'une fraction de seconde, cela fait fondre mon coeur de maman... Tout comme ses sourires lorsqu'elle me retrouve après une journée de crèche. Ces petits câlins et bisous baveux nous sont réservés exclusivement, à son papa et à moi. Et je l'avoue, j'aime ça.

    Cela ne veut pas dire que la Boulette est asociale. Que du contraire. La Boulette aime quand il y a du monde autour d'elle car cela multiplie les distractions dont elle est addicte. Lorsqu'elle est face à une personne qui lui est étrangère, elle passe toujours par une phase d'observation qui dure quelques minutes. Si c'est chez nous, elle reste à distance et me regarde régulièrement pour vérifier que je ne suis pas loin. Si c'est à l'extérieur, elle se colle à mes jambes pour être rassurée. Mais, une fois cette phase passée, la Boulette continue sa vie et cherche même parfois les interactions en présentant ses jouets favoris ou en souriant à sa nouvelle compagnie.

    Malgré tout, c'est toujours vers son papa ou vers moi qu'elle finit par se diriger. La distraction oui, mais la sécurité avant tout !

    A niveau de son alimentation, comme je vous le disais ici, la Boulette boulotte ! Depuis peu, la Boulette mange le soir, avant son biberon. Pas toujours beaucoup. Mais elle mange. Une petite tartine, une panade de légumes ou quelques pâtes.

    Les panades de fruits du goûter restent toujours ce qu'elle apprécie le moins. Un jour elle va la dévorer, le lendemain afficher une mine dégoûtée au bout de 3 cuillères.

    Grâce à ses petites dents du haut qui sont sorties il y a quelques semaines, nous lui faisons (surtout le chéri) goûter un peu de tout : un petit bout de fromage (le chèvre reste son préféré), un bout de boudin ou tout autre aliment qui semble attirer son attention. Comme pour tout, elle adore découvrir les nouveautés. Nous avons ainsi découvert qu'elle adorait l'endive crue.

    La faire manger sur sa chaise haute reste également un vrai défi. Le simple fait de manger ne suffit pas à la maintenir tranquille dans sa petite chaise : il faut l'occuper en même temps. Sur un repas, 15 jouets en tout genre passent ainsi dans ses mains (et finissent par terre), laps de temps durant lequel elle ouvre régulièrement la bouche pour recevoir une cuillère de panade... Si elle n'est pas distraite, la Boulette colle sa tête sur le côté de son dossier en râlant pour retourner vaquer à ses occupations au sol. De fait, même si la Boulette dévore, le moment du repas reste toujours une source de stress pour moi, car si elle vient à s'ennuyer ne serait-ce qu'une dizaine de secondes, le repas s'arrête définitivement, quelles que soient les quantités avalées.

    Il me faut donc preuve d'imagination à chaque repas, tout en veillant à ce qu'elle ne s'étale pas de la panade partout et qu'elle mange... Un vrai challenge !

    Enfin, je retiendrais de ce 10ème mois accompli les premiers beaux jours et les sorties en poussette qui semblent appréciées par la Boulette, tant que ça ne dure pas trop longtemps, et qu'il y a des choses à voir, bien sûr.

    Le temps sec est mon allié avec un bébé si dynamique et curieux. Et je compte bien en profiter !

     

    « Bébé signe à 11 mois ! Le premier signe de la Boulette Toi, la mère qui ne dort (presque) pas »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Sandrine
    Mardi 4 Avril 2017 à 09:10
    Bonjour :-) Cela fait un moment que je lis ton blog, sans intervenir. J'ai suivi toute cette belle aventure. Je suis mtnt maman d'un petit garçon de 3mois, qui souffre lui aussi de rgo et est APLV. Je me pose un petite question. .qu'en est il a ce sujet pour ta fille? A t'elle encore des soucis? Est elle toujours sous traitement? Merci et ton blog est super, j'adore!
      • Mardi 4 Avril 2017 à 15:37

        Bonjour Sandrine,

        Merci pour ton message. Oh le tout petit bout ! Félicitations :-) En ce qui concerne le RGO et l'Aplv je comptais justement écrire un petit billet là-dessus pour parler un peu des évolutions. On réintroduit les plv depuis quelques semaines et je croise les doigts tout se passe bien... Quant au traitement on a arrêté au mois de janvier. Là aussi bcp de stress mais la Boulette semble très bien réagir... Plus de reflux. Je pense pouvoir dire que c'est derrière nous... 

    2
    Sandrine
    Mercredi 5 Avril 2017 à 21:29
    Merci pour ta réponse ! :-) Ça me rassure de lire ça, ça me donne de l'espoir pour les mois futurs..:) Contente de savoir que la boulette ne souffre au moins plus de ça, même si maintenant elle a ses virus.. A force de te lire on s'attache un peu à ce petit personnage :-)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :