• Nuits courtes et hachées : le grand come-back

     

     

    Bon, d'accord, la Boulette n'a jamais été une référence niveau sommeil...

    Des réveils toutes les heures pendant les 6 premiers mois, aucune nuit complète avant ses 14 mois, et des réveils très matinaux depuis toujours... Voilà à quoi je dois faire face depuis 26 mois.

    Je pensais que le plus dur était derrière moi (et c'est toujours un peu vrai - quoi qu'on ne sait jamais de quoi l'avenir sera fait), mais depuis environ 6 semaines maintenant, le sommeil de la Boulette est redevenu une source de questionnements et d'angoisses quotidiennes.

    S'il y a bien une chose qui n'avait jamais posé de réel problème (du moins depuis qu'elle fait ses courtes nuits), c'est l'endormissement.

    Une chanson, une histoire, une tute et un doudou, je fermais la porte de sa chambre et, à moins d'un problème certain, je ne l'entendais plus.

    Ce doux phénomène semble appartenir au passé, puisque la Boulette semble désormais mener une guerre féroce contre l'endormissement.

    "Pas dodo!" est devenu son nouveau leitmotiv.

    Même si je continue à la mettre au lit à une heure raisonnable (20h), la Boulette ne s'endort plus avant 21h, voire 22 ou 23h certains soirs.

    Elle chante, elle parle un temps, puis, le sommeil ne venant pas, elle commence à pleurer, à m'appeler et finalement à hurler pour qu'on la sorte de son lit.

    Si le souci s'arrêtait là, je pourrais m'estimer heureuse.

    Car non seulement la Boulette ne veut plus être une couche-tôt, mais elle semble également bien décidée à ne plus vouloir dormir la nuit.

    A 2h, parfois 3 ou 4h, la voilà qui m'appelle (encore).

    Si les premiers temps j'étais persuadée qu'elle avait mal quelque part pour ainsi se réveiller (et surtout ne plus vouloir se rendormir avant l'aurore), je suis aujourd'hui convaincue que la Boulette profite un peu de la patience de sa mère pour passer quelques heures de plus à jouer.

    Car oui, la Boulette veut sortir du lit, aller dans le salon, lire des livres et regarder la télé, le tout à 3 heures du mat'.

    Au début, je cédais. je l'y emmenais, passait quelques minutes à jouer et à l'interroger sur la cause de son réveil et de son fameux "pas dodo!", puis tentais de la remettre au lit, sans succès.

    Des hurlements à n'en plus finir me poussait à retourner la coucher et à patienter qu'elle tombe enfin de sommeil et accepte de réintégrer ses pénates.

    Ainsi, je passais la moitié de la nuit à veiller avec elle dans notre salon, et à faire face à des cris d'une intensité sonore rarement égalée à chaque nouvelle tentative pour la coucher.

    Autant vous dire que le matin, alors qu'il fallait se lever pour aller bosser, ni elle ni moi n'étions épargnées par les cernes.

    Désormais, j'ai décidé de la laisser hurler un peu, quand et seulement quand je me suis assurée qu'elle ne souffrait pas le martyr et que sa volonté de ne pas dormir n'avait pas de raison d'être.

     

    Je sais qu'aux alentours de 2 ans, les cauchemars et terreurs nocturnes font leur apparition.

    Je sais aussi que c'est à partir de cet âge que le coucher est plus difficile et que toutes les excuses sont bonnes (j'ai faim j'ai soif j'ai mal au ventre) pour rappeler maman à son chevet.

    Mais croyez-moi, j'ai beau savoir, ça ne m'aide pas beaucoup quant aux justes réactions à adopter face à mon petit monstre allergique au dodo.

     

    « Pieds-nus ou rien !

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Elodie
    Mercredi 27 Juin à 15:49

    Ella une veilleuse la Boulette ? La peur du noir ? La peur d'être seule ? Pas facile quand ils ne verbalisent pas bien. 

    Courage ! (Ici le 30 mois a le même délai d'endormissement mais il finit par s'endormir sans passer par la case pleurs...)

    2
    Amethyst
    Vendredi 29 Juin à 22:17
    BON COURAGE!!!!!
    Ici le marcassin fait enfin ses nuits, il lui a fallu 2 ans quand même... La solution qui a marché chez nous: l'engueuler. Fort. En le recouchant de force, les dents serrées, et en le laissant pleurer si besoin. A l'opposé total de tous mes principes éducatifs, en souffrance pour moi, mais c'était la seule chose qu'on n'avait pas essayée et j'ai fini par craquer. En quelques nuits il a fait 21h/6h30 à peu près... Je n'en suis pas fière mais je ne peux que constater que ça a fonctionné. Ceci dit chez nous aussi l' endormissement est compliqué depuis 2 semaines, il met entre 45mn et 1h, alors qu'avant il était comme la Boulette, posé-endormi. Par contre on a de la chance, il discute, chante, fait de la gym mais ne hurle pas.
    3
    LC
    Samedi 30 Juin à 12:02

    Je rejoins l'idée d'Elodie: as-tu tenté la veilleuse? Peut-être qu'elle a une angoisse qu'elle n'arrive pas à verbaliser... Vu son heure d'endormissement, c'est impossible qu'elle soit reposée en milieu de nuit, son lever témoigne donc d'un autre problème. Besoin de sécurisation? As-tu tenté de dormir auprès d'elle pour voir si c'est mieux? Ou peut-être est-elle trop fatiguée pour trouver sereinement le sommeil et aurait besoin de se coucher plus tôt... Ce ne sont que des pistes, celles qui me viennent là, à l'instant T. En tout cas, bon courage... -_-

    4
    Mardi 3 Juillet à 07:34

    Merci les filles pour vos réponses.

    La veilleuse oui j'ai essayé. Ca ne change malheureusement rien. Et elle ne veut absolument pas dormir avec moi... Je lui ai déjà proposé de venir dormir dans notre lit (quand on veut dormir on tente n'importe quoi) mais c'est hors de question. Je lui ai proposé aussi de dormir à côté d'elle dans sa chambre, voire même dans son petit lit avec elle. C'est non, non et non ! Elle veut juste sortir de sa chambre, jouer, et lutter contre le sommeil...

    Ca fait 3 nuits maintenant que c'est un peu mieux. Pas pour l'endormissement ni les réveils matinaux, mais je n'ai plus eu de réveil nocturne qui durait plus de 2/3 minutes.

    On croise les doigts pour que ça dure.. car je suis à court de solution :(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :