• Pas à pas

    Pas à pas

     

     

    Comme un voeux qu'on ne dit pas à haute voix en soufflant ses bougies d'anniversaire de peur qu'il ne se réalise, j'ai peur d'écrire que je constate quelques améliorations chez ma fille de peur de revenir en arrière.

    Et pourtant, les choses semblent aller vers un mieux, petit à petit (de fait, mon moral aussi).

    Pour la premières fois, ces deux derniers jours, ma fille a sourit.

    Pour la première fois, elle a eu quelques moments de calme et j'ai pu la poser dans son transat quelques minutes.

    Pour la première fois, j'ai pu lui donner son bain sans hurlement.

    Pour la première fois, je l'ai vu téter calmement, parce qu'elle avait faim, et non parce qu'elle avait mal.

    Pour la première fois, elle a dormi 3 heures d'affilée la nuit dernière sans se réveiller en hurlant.

    Certes elle souffre encore. Je la vois ravaler l'acide qui lui monte en bouche. Elle pleure encore après la tétée, mais elle n'hurle plus de douleur.

    Rien n'est gagné avec le RGO. Jamais. Je le sais.

    Mais je ne peux m'empêcher d'espérer que ces améliorations vont perdurer au moins un petit peu.

     Car je n'ai jamais été aussi heureuse depuis que ma fille est née.

    Parce que pour la première fois, je l'ai vu sereine, apaisée. Même si ça ne dure pas des heures, ça dure au moins quelques minutes.

    Et sentir que son enfant ne souffre plus (ou moins), ça vaut tout l'or du monde.

     

     

    « Bébé RGO et épuisement maternel : Au bord du gouffreUne maman amoureuse »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Macat
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:34
    Je suis contente de te lire. Quand les douleurs disparaissent les tensions s'apaisent... tu sais que.elle est plus mal c'est le principal. IL faut juste savoir que ça va continuer à remonter... mais ça ne lui fera plus mal... ici l'embetant c'est s'que quand ça lui remonte même si elle n'a plus mal ça remonte dans les oreilles dans le nez ( ça lui bouche son nez) ça crée des infections orl... mais de moins en moins. elle tient assise depuis ces 5 mois donc on la laisse beaucoup assise ça s'améliore un peu les remontées. Allez j'espère que tu va découvrir ta fille... la mienne est une bien heureuse quand elle va bien comme pour me rassurer... toujours à sourire...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 26 Juin 2016 à 16:54

    Oh je l'espère aussi ! Les crises sont moins fortes et un peu moins régulières mais toujours présentes malheureusement :-( Je suis toujours sur le qui-vive, à anticiper la prochaine crise. C'est épuisant cette sensation de ne jamais avoir de répit... Je commence tout de même à la découvrir petit à petit, et c'est tellement génial ! Et vivement qu'elle tienne assise ! (je ne sais pas la tienne, si c'est lié au RGO ou non, mais ma fille est très tonique). Merci pour ton commentaire.

    3
    Macat
    Lundi 27 Juin 2016 à 17:44
    Je sais pas pour la tonicité. Mais ma première faisait quelque pas à 8 mois à 10 mois elle courrait dans la maison! En tout ças je suis persuadé que ça y joue. Car j'ai bcp tenu assise ma première et Ellie... vu qu'on ne peut pas trop les coucher... ai fait elle prend quoi ta fille comme traitement ? Et le rdv gastro?
    4
    Choupinettedescimes
    Jeudi 30 Juin 2016 à 08:58
    Bonjour,
    Qu'à donné le rdv chez le gastro ?
    J'ai vécu cet enfer pour bébé 1 et je ne vous cache pas qu'il a été sous traitement jusqu'à 2 ans. Mais ça n'a pas été l'enfer pendant 2 ans. On a fini par trouver le bon traitement à 2 mois (mopral + gaviscon) et avec le mopral il a commencé à dormir ailleurs que dans mes bras à la verticale, il a commencé à sourire, on pu changer sa couche sans qu'il ne régurgite et ne hurle.
    Il y a eu des hauts et des bas,mais de plus en plus de hauts, et des crises qui étaient moins fortes et qui duraient moins longtemps.
    Le portage peut vous aider. Et les sorties aussi, quand bébé est distrait il pense moins à sa douleur. Et ça vous ferait du bien à vous aussi. Faut juste toujours penser à prendre le gaviscon avec vous.

    Courage. Le plus dur est passé, et vous avez créé un lien indestructible en partageant la souffrance de votre fille. Désormais mon fils a presque 3 ans, il est souriant, et super câlin.Et il va très bien.
    5
    Jeudi 30 Juin 2016 à 12:46
    Merci beaucoup pour ce témoignage!!
    Et pour vos encouragements. Le gastro m'a donné des conseils pour mieux donner l'ipp (à jeun avec du jus de pomme et non après une tétée et avec du lait comme je faisais..) + continuer le régime d'éviction apvl. Si pas d'amélioration on retourne le voir et on ira sans doute plus loin dans les examens..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :