• T'as pas fini de faire ton Calimero?

    Caliméro

     

     

    Je me suis lancée dans l'écriture de ce blog il y a maintenant quelques semaines. Je réalise maintenant que j'avais besoin d'hurler en silence le poids, l'incertitude et l'injustice que je ressentais ressens face à l'arrivée de mes règles, chaque mois, depuis le début de nos essais bébé.

    Je n'avais jusqu'alors parcouru qu'un ou deux blogs traitant de la PMA et de l'infertilité. Depuis, je me suis intéressée au parcours d'autres femmes (et hommes d'ailleurs) dont l'incapacité à procréer nécessite un exutoire et le soutien qu'un blog peut apporter.

    En lisant leur difficultés et leurs parcours, personnels et singuliers, j'ai également réalisé que mon histoire, aussi difficile à vivre soit elle pour moi, ne me donnait pas ou très peu (en tout cas jusqu'au jour d'aujourd'hui) de raison de me plaindre.

    Non, je ne suis pas OPK. Non je ne suis pas ménopausée à 28 ans. Non mon mari n'a pas (que) des spermatozoïdes a trois têtes. Et non je n'ai jamais dû vivre une fausse couche.

    Je ne suis "qu'à" mon 15ème cycle d'essai. J'ai une réserve ovarienne exceptionnelle. J'ovule chaque mois. Mon mari a des testicules remplies de poissons de qualité. Mon utérus n'est pas biscornu et mes trompes sont largement praticables.

    Je prends donc conscience que je suis loin d'être dans la pire des situations. Et je demande pardon aux lectrices d'aujourd'hui et de demain qui tomberaient sur ce blog, si mes articles peuvent parfois suinter l'amertume et la morosité. Sans raison valable penseront peut-être certaines. 

    Je n'ai en effet, et jusqu'à preuve du contraire, pas d'anormalité physique m'empêchant de concevoir et de porter un bébé. Et sur ce point, je n'ai en effet aucune raison de me plaindre. Je suis consciente qu'il s'agit d'une véritable chance et je remercie tous les jours le ciel la vie de m'avoir fourni un matériel reproducteur dans les normes.

    Malgré tout, je ressens le besoin d'exprimer cette attente, et surtout cette incertitude quant à mon avenir.

    Car je suis (déjà) dans la catégorie des femmes en "infertilité inexpliquée".

    Ce qui ne signifie pas qu'il n'y a pas de raison à l'absence de grossesse, mais que la science elle ne sait pas l'expliquer. Ce n'est certes pas pire que le reste. Mais ça ne me fournit aucune raison d'être sereine quant à une issue favorable.

    Le plus dur pour moi est de ne pas savoir. Ne pas savoir pourquoi. Ne pas savoir si ça va marcher un jour. Ne pas savoir ce qui ne va pas, et si il y a quelque chose qui ne va pas. Car ne pas pouvoir cerner le problème entraîne aussi de ne pas pouvoir trouver la solution qui convient pour le résoudre.

    Alors on tente. Sans savoir vraiment si ça va aider ou non. Les IAC, puis peut-être la FIV. Puis peut-être la FIV Isci.

    Cette incertitude me ronge. Et j'ai choisi ce blog pour l'exprimer. Mais sachez que si je me la joue Calimero de temps en temps, je pense et soutiens aussi les femmes dont l'infertilité est expliquée et dont le parcours en PMA comportent au moins autant d'incertitude que le mien.

     

     

     

    « L'Ironie du sortPause Gifs #1 »

  • Commentaires

    1
    LC
    Lundi 13 Juillet 2015 à 13:07

    Hé miss, tu as toutes les raisons du monde d'être malheureuse! Notre besoin de donner la vie est vicéral et incontrôlable. On est entourées de femmes qui tombent enceintes sans problème, elles arrêtent leur contraception, sont enceintes dans les six mois et accouchement neuf mois plus tard d'un beau bébé joufflu. Mais pour nous, ce qui devait être un parcours de bonheur devient une douleur dont on ne voit pas le bout. Et c'est profondément injuste, on est "punies" sans aucune raison, parce que "c'est comme ça". Nos parcours sont différents mais dans tes articles, je m'y retrouve beaucoup. Je ne considère pas qu'avec mes 18 cycles et deux FC je sois plus à plaindre que toi, nos souffrances sont terriblement similaires et se sentir comprise fait beaucoup de bien. Continue d'écrire, ça fait du bien, car au quotidien on en parle si peu. Et j'espère qu'un jour on lira l'arrivée de nos Jean-Félix mutuels!

    2
    Lundi 13 Juillet 2015 à 13:57

    Merci LC. Ca fait toujours du bien d'être comprise. Mais parfois je me dis que je me plains alors que si ça se trouve je dois juste être très patiente. 

    Evidemment je vais continuer à écrire. Ca me fait bcp de bien.

    Et vivement Jean-Félix!!!

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Germangirl
    Lundi 20 Juillet 2015 à 13:41

    ne t'arrête pas d'écrire.... tu te rends Service ainsi qu'à d'autres filles...

     

    écris ce qui te ressemble, ce que tu ressens...

     

    pour les autres... il y a pleins d'autres Blogs! :-)

     

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :